lundi 19 avril 2021

Vic Fezensac 2021 : les cartels

    

 
   Si tout va bien, la feria de Vic aura lieu non à la date traditionnelle de Pentecôte mais le weekend des 10 et 11 juillet. Prudent déplacement qui connaitra, on l'espère, un meilleur sort que celui de l'an passé. Pour mémoire, la feria 2020 avait été reportée début juillet avant d'être définitivement annulée.
   Les cartels viennent d'être annoncés par les organisateurs :
 
 
Samedi 10 juillet
11h   novillada
Raso de Portillo
Carlos Aranda - José Cabrera - Isaac Fonseca
 
18h   corrida concours 
Juan Luis Fraile - Barcial - Peñajara de Casta Jijona
Yonnet   -   San Martin  -  Los Maños
Pérez Mota - Sergio Serrano - Adrien Salenc


Dimanche 11 juillet
11h   corrida
Hoyo de la Gitana
Lopez Chaves - Manuel Escribano - Miguel Angel Pacheco

18h   corrida  
José Escolar Gil
Octavio Chacon - Alberto Lamelas - Gomez del Pilar

   La suppression de la journée du lundi entraine l'absence de la corrida de Pedraza de Yeltes qui concluait depuis quelques années la feria. On retrouve les fers et les toreros classiques d'une feria toriste. Du sérieux sans chichi ! On notera le retour des santacolomas de Hoyo de la Gitana. Ils n'avaient pas paru dans le ruedo vicois depuis 2006 en corrida complète mais l'exemplaire combattu lors de la corrida concours 2016 avait donné satisfaction. Un retour qui sera également très attendu c'est celui des albaserradas d'Escolar Gil (dernière sortie en 2015). 
   Côté toreros, on se réjouit du contrat obtenu par Isaac Fonseca. Le petit Mexicain avait connu un début tonitruant en novillada piqué en 2019 autour de Madrid avant que son élan ne soit coupé par les évènements que l'on sait. L'Albaceteño Sergio Serrano est devenu ces dernières temporadas un homme sur lequel on peut compter dans les corridas dures. A lui de se faire une place sur le circuit français. On est en revanche étonné de voir que Pérez Mota, malgré plusieurs échecs patents, est toujours là. Il faut enfin saluer la présence d'Adrien Salenc au cartel de la corrida concours. Un choix qui dénote de sa part aficion, ambition et sens des responsabilités.

Toutes informations sur Toros en Vic, le site du Club Taurin Vicois.

La mi-juillet est aussi la date traditionnelle de Céret de Toros. La semaine suivante, place donc, en Catalogne française, aux très sérieuses courses cérétanes, avec en particulier la première sortie en corrida de toros de l'élevage Reta de Casta Navarra. Le romantique Miguel Reta a tenté de retrouver la caste originelle des toros navarrais si célèbres aux XVIIIè et XIXè siècles. Un évènement !

Toutes informations sur le site Céret de Toros

Après une année de vaches maigres, juillet 2021 verra-t-il le retour des ferias toristas ? ¡ Ojalá ! comme on dit en bon arabo-espagnol.

3 commentaires:

Frédéric a dit…

Souhaitons effectivement que ces deux ferias, si précieuses pour l'aficion torista, puissent se dérouler de façon normale.
Concernant Ceret, je suis impatient de découvrir les toros de Miguel Reta qui constituent une véritable attraction, surtout avec une année de plus, ce qui promet de sacrés combats dans la tradition de cette plaza avec, pourquoi pas, une tarde comme celle inoubliable de Hernandez Pla en 2004 dont tous les spectateurs présents se souviennent encore.
Du bien et du moins bien, selon mon modeste avis, pour Vic. Le moins bien avec Hoyo de la Gitana et un cartel bien léger pour la concours ou nous aurions bien vu Lopez Chaves, dans le rôle du parfait chef de lidia qu'il est. La course la plus attendue sera bien sur celle d'Escolar, ganaderia torista de référence s'étant toujours bien illustrée à Vic.

christian a dit…

Je ne manquerais pas d'aller voir les escolar al campo au mois de juin!
Un peone ou le maitre des lieux me laisseront ils rentrer?

christian a dit…

Vu gomez del pilar l'an passé .grosse forme!
Ce type semblait dévoré d'un grand feu intérieur.en sera t'il de mème cette année?