vendredi 3 mars 2017

Ecologie et corrida : la vie réelle du toro de combat

 
 L'hostilité envers la corrida fait trop souvent partie des lieux communs véhiculés par le discours des mouvements écologistes politiques d'aujourd'hui. A fort mauvais escient.
   A l'heure où l'on se préoccupe - à juste titre - du sort des animaux élevés et tués industriellement, à l'heure où les documentaires télévisés ou cinématographiques montrant les beautés (et les cruautés) de la vie des bêtes au grand air en arrivent à reprocher à l'homme d'exister, les aficionados ont tout intérêt à témoigner de la réalité de la vie du toro brave au campo.
   On sait que, dans les pays de tradition taurine, des centaines de milliers d'hectares sont préservés et entretenus naturellement grâce à la présence des toros de corrida et que, au sein de ces espaces d'une richesse extraordinaire (biodiversité et tout le tralala), vaches et toros de combat vivent dans des conditions quasi édéniques.
   Le reportage (lien ci-dessous) que j'ai trouvé sur le blog La luz del monte me parait un parfait exemple de ce qu'il faut faire connaitre au public pour l'éclairer sur "les dessous de la corrida".

   Las dehesas del toro bravo, publié le 30 juin 2016 sur le blog La luz del monte.

photos : La luz del monte

Aucun commentaire: