lundi 25 octobre 2010

Les lauréats du prix Claude Popelin

Depuis 1982 ce prix est attribué au meilleur lidiador de la saison taurine en France. Ce peut être un matador, un novillero ou un subalterne.

Voici la liste des lauréats :

1982 : Paco OJEDA
1983 : Luis Francico ESPLA
1984 : José Antonio CAMPUZANO , PAQUIRRI
1985 : Victor MENDES
1986 : ORTEGA CANO
1987 : NIMEÑO II
1988 : Juan Luis de los Rios "El FORMIDABLE"
1989 : RUIZ MIGUEL , NIMEÑO II
1990 : El FUNDI
1991 : César RINCON
1992 : César RINCON
1993 : César RINCON
1994 : José Miguel Arroyo "JOSELITO"
1995 : desierto
1996 : Enrique PONCE , José Maria MANZANARES
1997 : Curro ROMERO , Jean Marie BOURRET
1998 : Luis Francisco ESPLA , Manuel CABALLERO
1999 : desierto
2000 : FERNANDEZ MECA
2001 : Vicente Yanguez "El CHANO"
2002 : El CID
2003 : El FUNDI
2004 : El FUNDI
2005 : El JULI
2006 : Sébastien CASTELLA
2007 : El JULI
2008 : El FUNDI
2009 : Sébastien CASTELLA
2010 : El JULI
2011 : David MORA
2012 : Fernando ROBLEÑO 
2013 : Ivan FANDIÑO 
2014 : Diego URDIALES

On remarquera qu' El Fundi a obtenu quatre fois le prix ce qui n'est pas étonnant compte-tenu de sa longue et exemplaire carrière dans notre pays. De son côté, César Rincon l'a obtenu trois fois de suite en 1991, 1992 et 1993 (heureuse époque et pointe de nostalgie).
Trois péons ont été honoré : El Formidable (Il faisait partie de la cuadrilla de Ruiz Miguel et son embonpoint respectable ne l'empêchait pas de lidier et banderiller avec efficacité et salero miuras, victorinos et autres bichitos qu'affrontait régulièrement son maestro), Jean Marie Bourret et El Chano (pourquoi pas un picador cette année...)

Pour plus de précisions, en particulier sur la manière dont le prix est attribué, voir ici

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Que le prix soit partagé entre Rafaelillo et le Pimpi (pour celui-ci pas seulement en hommage posthume mais parce qu'il a remarquablement lidié/piqué, cf Vic).
Mais quelque chose me dit que le Juli pourrait à nouveau se le mettre dans la poche. Ce qui serait confondre triompher et lidier. Rappelons que dans le mot lidiar il y a l'idée de lutte, de combat.
Gargantillo

Joanna Deleplanque a dit…

Bonjour,
Connaissez-vous les noms de la cuadrilla de Ruiz Miguel en 1989 ?

Merci d'avance

velonero a dit…

Bonjour
Votre question n'est pas ordinaire. Je ne peux hélas y répondre. Le célèbre banderillero Juan Luis de los Rios "El Formidable (lauréat du prix Popelin en 1988) en faisait très certainement partie. En revanche l'excellent picador Martin Toro qui a longtemps piqué pour Ruiz Miguel avait pris sa retraite l'année précédente. Je ne suis pas en mesure de vous en dire davantage mais on peut penser que la plupart des membres de la cuadrilla étaient gaditans comme Ruiz Miguel.
Cordialement

Anonyme a dit…

Vu le passé de Claude Popelin en France pendant l occupation (membre du PPF parti collaborateur) et en Espagne où il fut un ardent partisan de la cause franquiste, il est inadmissible que des clubs taurins puissent décerner un tel prix qui rend hommage en quelque sorte à un homme certes connaisseur en tauromachie mais aux idées politiques inacceptables. Je pense que cela dessert grandement la corrida qui est souvent assimilée a Franco, même si nous aficionados savons que ce n est pas le cas puisqu elle a existé bien avant l arrivée de Franco au pouvoir, mais cela contribue néanmoins à ancrer cette image dans l esprit de beaucoup de gens.
Peut être la plupart des clubs taurins qui distribuent ce prix ne se sont jamais penchés sur le passé de Popelin (il serait temps qu ils le fassent), quand aux récipiendaires, il est bien évident que rien ne peut leur être reproché, ils méritent grandement ce titre de meilleur lidiador et ignorent encore plus vraisemblablement que les précédents le parcours politique de l homme et n'en connaissent que son passé dans le domaine tauromachique. Cela n est pas une raison pour continuer à remettre ce prix que je qualifierais de prix de la honte; je pense même que si certains savaient ils le refuseraient du moins j ose l esperer. Patrick Sabatier 13300 Salon

velonero a dit…

Claude Popelin a en effet été un membre éminent du Parti Populaire Français, parti collaborationniste et antisémite. Il a écrit un livre sur son parcours politique Arènes politique paru en 1974 chez Fayard. Personnellement, face à de tels personnages,je suis très "clivé". J'apprécie l'excellent aficionado et écrivain taurin qu'il a été, je méprise l'homme politique.

Anonyme a dit…

Bonjour Velonero
Je n arrive pas a trouver arenes politiques; si vous savez où on peut l acheter ce serait sympa de me dire où il est possible de se le procurer ou bien, pouvez vous en dire quelques mots. je voudrais en savoir plus sur Popelin afin de pouvoir argumenter sur les divers sites taurins. Patrick Sabatier 13300

velonero a dit…

Je n'ai pas lu le livre et je pense qu'on ne peut le trouver que d'occasion sur internet ou chez un bouquiniste. Amicalement.