jeudi 18 septembre 2008

Goya, Bordeaux et les taureaux


C'est dans cet immeuble, située au 57 cours de l'Intendance à Bordeaux et aujourd'hui siège du centre culturel espagnol, l'Instituto Cervantes, que Goya passa les quatre dernières années de sa vie. Là, il créa ses ultimes œuvres, en particulier le célèbre tableau La laitière de Bordeaux ainsi que ses quatre dernières lithographies sur la corrida : les Taureaux de Bordeaux, avant d'y mourir le 16 avril 1828.
Ces quatre lithographies y seront exposées du 25 septembre au 18 décembre, et le jeudi 25 septembre à 18 heures aura lieu une conférence d'Alain Briscadieu sur Goya et les taureaux.
Dans le riche programme culturel de l'Instituto, j'ai aussi noté la présence de Florence Delay le jeudi 9 octobre à 18 heures, elle parlera de ses écrivains espagnols de prédilection :Federico García Lorca, Miguel Hernández, José Bergamín ainsi que les auteurs du Siècle d'Or.


1 commentaire:

bruno a dit…

Le Présent ne doit son existence qu'à un riche passé tauromachique.