lundi 16 janvier 2017

Anniversaire

   Déjà dix ans d' Œil contraire. Pour un blog l'âge de la sénilité. D'autant que sont apparus ces dernières années des modes de communications encore plus rapides, encore plus superficiels, encore plus narcissiques. Mais bon, cahin-caha, je continue ...   pour une raison très simple et très suffisante c'est que je prends du plaisir à le faire. Bien sûr l'exercice a ses pesanteurs et ses difficultés. L'angoisse de la page blanche frappe aussi le modeste blogueur et les atermoiements pour pondre vingt misérables lignes ont leur côté grotesque. Mais cela est indéniablement constitutif du charme de l'écriture. Au passage je note que L'œil contraire rentre dans la catégorie des blogs purement tartempionesques. Je m'explique. Il y a les blogs qui sont le prolongement de l'activité professionnelle de leur auteur qu'il soit journaliste, écrivain ou encore marchand. Et il y a les blogs qui offrent à chacun une possibilité, autrefois impensable, de prendre la parole sans être obligé de montrer ses papiers ou de faire partie d'un quelconque sérail. Chacun c'est monsieur Tout-le-Monde, c'est Tartempion, c'est moi, c'est vous ... Ce fut, il y a plus de dix ans maintenant, une petite révolution.
   Aujourd'hui, le paysage de la blogosphère taurine française est aussi morne qu'une plaine dans la grisaille de l'hiver. Quelques grands anciens (bon pied, bon œil) subsistent, mais beaucoup ont arrêté (provisoirement ?) et aucune nouvelle voix ne se profile à l'horizon.
   Raison de plus pour continuer.


Les deux premiers posts de L'œil contraire :  jeudi 4 janvier 2007
                                                                    vendredi 5 janvier 2007

Mais un regard (déterminé et confiant) vers l'avenir s'impose :






















photo tirée du site de l'UCTL

5 commentaires:

Unknown a dit…

Félicitations. 10 ans de blog, c'est beau. J'ai moi même un blog spécialisé dans le rock des années 60/70, mais qui n'a qu'un an d'existence. Alors, tenir 10 ans, je ne peux que vous féliciter.
Au plaisir de vous croiser sur les tendidos.

velonero a dit…

Merci Unknown ... Ah! le rock des années 60/70 quel bonheur! Comment s'appelle votre blog?

Unknown a dit…


Vous ne serez pas déçu, je pense.J'essaie de me tenir à une chronique quotidienne ou quasi quotidienne, ce qui n'est guère évident. Dans le titre, il y a un petit hommage à San Fermin ou je me rends presque tous les ans.

http://sanfermin.canalblog.com/

velonero a dit…

Bravo! J'ai mis le blog dans mes favoris ...

Unknown a dit…

Merci, c'est très sympa. N'hésitez pas à y poster vos appréciations.