dimanche 12 février 2012

Faits d'hiver

Étant donné la crise présente et à venir, le nombre de corridas va encore baisser. Plutôt une bonne chose : la corrida spectacle rare et précieux.




Madrid a mis Simon Casas dans un placard, encore une bonne chose. Madrid, plaza sérieuse, n'a que faire d'un hurluberlu comme lui pour organiser ses corridas.



En Galice, le Partido Popular, "le parti qui défend la corrida", a voté au parlement régional où il est majoritaire, un texte qui interdit l'accès des arènes aux moins de 12 ans. A méditer pour ceux qui ont cru que la victoire du PP aux dernières élections législatives serait une bonne chose pour les toros.


Fernando Cruz a un nouvel apoderado. Lui donnera-t-on enfin l'opportunité de relancer sa carrière?




Les premiers cartels de la temporada ont été annoncés : ils oscillent entre l'intéressant, le grotesque et le pitoyable. Ce qui se dessine, en tout cas, c'est une victoire des grosses empresas contre les matadors indépendants. Affaire à suivre...




 
Au campo pendant ce temps attendent les toros...



photos : Velonero (prises en 2010 chez Patrick Laugier)

1 commentaire:

El Bison Futé a dit…

dans le froid et l'hiver, les aficionados attendent: tant mieux ça veut dire qu'il y en a encore!!