jeudi 1 septembre 2011

Novillada de Mont de Marsan - Saintperdon




 Pour la troisième année consécutive les novillos de Baltasar Iban foulaient le ruedo montois. Cette année, la présentation était particulièrement soignée.


 Ils prirent avec bravoure 8 piques pour une chute, mais une certaine faiblesse empêcha trop souvent qu'on les y ramène pour les juger vraiment.


 Trop de faiblesse, deux novillos complètement parados au troisième tiers. Un lot, à mon avis, inférieur à ceux des années précédentes.


Mathieu Guillon ne manque pas d'allure - très beau début de faena à son second, avant que tout se dilue - mais, avec le meilleur lot (vuelta du 4), il n'a pas convaincu. Pour lui, le moment de vérité sera en septembre (contrat à Madrid et Arnedo). Il y jouera la suite de sa carrière.





Sincérité, douceur, vaillance, Sergio Flores a fait grosse impression. Une belle revanche après sa blessure de l'an dernier.


Fernando Adrian a fait également bonne impression malgré deux novillos parados. Du temple et de bons coups d'épée.


Le président à côté de ses zapatillas du début à la fin : du danger d'avoir à ses côtés une belle et troublante assesseuse (?)


Non photographiable 
La musique, omniprésente. Très bonne s'il s'était agi d'un concert mais pas à sa juste place car volant trop souvent la vedette à ceux qui doivent rester les véritables acteurs de la corrida: toreros et toros.


Photos Velonero

2 commentaires:

pedrito a dit…

J'aurais bien aimé pouvoir témoigner de visu du charme de cette assesseuse: mais même le photographe semble en avoir été victime!

el Chulo a dit…

troublante, certainement!