mardi 28 décembre 2010

2010 annus horribilis

Commencée sous de mauvais auspices avec la grave blessure de José Tomas, 2010 a accumulé peines et catastrophes.











photos Velonero


dimanche 19 décembre 2010

Pot au feu

Faut-il cacher certaines images peu glorieuses, celles du toro désacralisé lorsque, vaincu, il a quitté le sable de l'arène?
Pour ma part, je ne vois aucun inconvénient à un tel témoignage. Au contraire, après avoir été admiré pour sa beauté et sa combativité, voici le toro bravo utilisé pour sa substance matérielle, sa chair. Rien n'aura été négligé chez lui.
Comme ses malheureux cousins élevés quelques mois en batterie il finira pot au feu, daube ou entrecôte. Mangé peut-être par ceux qui vitupèrent contre la corrida!
Mais cela après avoir vécu 4 ans en pleine nature et être mort en combattant. Oui le toro est bien, de tous les animaux que l'homme utilise, celui dont le sort est le plus enviable.




"Un récent débat télévisé en France a posé la question, "La corrida, est-elle une boucherie?"
La discussion n'a pas apporté de réponse, car en fait on parlait d'autre chose et la question était mal rédigée. On aurait peut-être dû demander "La corrida, n'est-elle qu'une boucherie?" Mais il m'a semblé plutôt évident que, dans la mesure où la corrida commence avec un toro vivant et termine en principe avec de la viande propre à la consommation, oui, la corrida est bel et bien une boucherie.
Elle n'est pas, pour cela, plus ignoble que le processus semblable qui a lieu dans toutes nos villes tous les jours ouvrables. Mon père était boucher. Je n'ai pas honte de sa profession. Mais la viande n'est en tauromachie qu'un sous-produit. La corrida offre d'autres choses en plus. Elle n'est certainement pas qu'une boucherie."
(Jeff Pledge)

Photos Velonero

dimanche 12 décembre 2010

Quelques photos de la temporada 2010

Thomas Dufau, un profil amanoletado






Juan del Alamo, premier de l'escalafon novilleril





Victor Barrio autre novillero dont on parle, ici face à un Escolar Gil à Saintsever



Juan Bautista face à un Victorino vicois



Vic Fezensac, un tío de Victorino Martin bien entouré


photos Velonero